Fête des vins reprise du dialogue, mais aussi incertitude sur l’office du tourisme

L’essentiel pour Bandol est la reprise du dialogue, même si la plupart des vignerons ont fait le choix de ne pas se déplacer. Après sa réaction « épidermique » le maire semble avoir compris qu’une fête des vins de Bandol sans nos vignerons n’avait aucun sens.
Cet article soulève une nouvelle question, si l’office du tourisme était appelé à accueillir la maison des vins, à quel endroit est-il prévu de le déplacer ?
Puisque chacun est resté pour l’instant sur ses positions, l’incertitude demeure sur l’organisation de la fête des vins et sur l’avenir du bâtiment.