Le mur de la honte

Si Trump en a rêvé, à Bandol le Maire sortant l’a fait. Pas de shutdown en perspective sauf celui de notre station balnéaire. La sécurité de nos enfants a un prix et pour nos chers élus, il n’est visiblement pas élevé. Si le masquage de l’école est une recommandation sécuritaire, Jean Paul Joseph et ses élus ont décidé d’enfermer derrière des plaques d’aciers nos enfants. Si l’acier est à l’image de cette municipalité froide et sans âme l’hiver, nos jeunes et les personnels pourront profiter à loisir de l’atmosphère brûlante du métal en saison chaude. Nous félicitons l’ensemble des élus de la municipalité et accordons une mention spéciale au Maire sortant Jean Paul Joseph et à Jean Pierre Chorel, grand spécialiste des travaux, pour l’ensemble de leur œuvre.