Lettre aux Bandolais

Élection municipale Bandol 2020
Pierre LERAT

Ancien militaire, suivant de près la vie politique Bandolaise de la dernière décennie, je suis impliqué depuis de nombreuses années dans la vie associative de la commune. J’entends mettre fin à l’inertie qui sclérose la ville, en me donnant pour mission de « réunir toutes les forces et les volontés qui sont prêtes à contribuer à ce projet. »

Lettre ouverte aux Bandolais.
« Seul on va plus vite, ensemble nous irons plus loin. »

Nos concitoyens ont subi, lors des dernières élections en 2014, une fusion de listes dont le seul objectif était, soit de rejeter le maire sortant, soit de s’installer et de laisser à cette fusion le temps de trouver des stratégies et de modifier l’élection du début de mandat. On peut alors se poser cette question : Pourquoi le maire actuel, lors de cette fusion a-t-il accepté de mettre sa propre équipe en minorité ? La liste, alors conduite par l’élue départementale, n’a pas attendu pour tenter de prendre le pouvoir, créant à cette occasion le début d’une bataille rangée. Ces individualités ne nous ont apporté qu’une augmentation de nos impôts de 8%…Une alliance qui nous a donc coûté très cher. Plus, un retour aux urnes.
Mme l’élue départementale et tous ses colistiers ont préféré se retirer au second tour plutôt que de se retrouver dans l‘opposition et se battre pour Bandol. Il y a des hommes et des femmes qui ont des capacités pour le pouvoir mais tous les pouvoirs ne se ressemblent pas. Au retour aux urnes, nous avons vu une nouvelle opposition, qui finalement a, elle aussi jeté l’éponge, prétextant qu’il est plus facile de faire des choses pour les Bandolais que de siéger. Il y a là un microcosme de personnes qui ne souhaitent qu’une chose : « la revanche ».

Nous ne construirons absolument rien par « revanche ». Un programme de qualité, proposé dans la sérénité est primordial dans une élection. Les Bandolais souhaitent une nouvelle équipe de femmes et d’hommes œuvrant pour la commune et attendent une forte implication et de l’écoute de leurs élus.

Aujourd’hui, j’ai donc logiquement choisi d’œuvrer à Bandol, pour Bandol, ma ville, notre ville. Il est impératif que les décisions qui concernent Bandol soient prises à Bandol dans l’intérêt des Bandolaises et des Bandolais.

Je conduirai une liste lors des prochaines élections municipales de 2020.

J’ai, avec moi, une équipe qui a pour principal objectif d’être à l’écoute des attentes des citoyens afin d’en faire notre projet pour 2020. Une équipe qui travaille déjà sur des dossiers tels que les finances, l’urbanisme et surtout ce qui manque cruellement aux Bandolais : « le bien vivre et le bien être à Bandol », au quotidien et en sécurité. Il y a beaucoup à faire et en même temps un formidable potentiel pour redynamiser Bandol ; nous devons nous donner les moyens d’arriver à faire vivre la ville et mettre un terme à cette morosité dans laquelle a sombré Bandol dans la dernière décennie.

Nous avons pour objectif majeur de rendre la ville de Bandol attrayante, de redonner l’envie de venir vivre à Bandol.
Les commerces souffrent d’une attractivité qui fait défaut, d’une mauvaise gestion des stationnements et d’une insuffisante information. Bandol dispose pourtant d’atouts importants, nos jeunes partent vers d’autres communes, pourquoi ?

La mauvaise répartition des dépenses publiques, qui se sont multipliées et vont exploser cette année, pas toujours dans l’intérêt des citoyens … entache l’image de bon gestionnaire du Maire sur le départ. Il est temps de revenir à l’essentiel : l’argent public c’est l’argent de tous les Bandolaises et Bandolais. Chaque Euro dépensé devrait l’être au bénéfice de tous.

Il n’est pas envisageable d’initier « au vivre ensemble » à Bandol, sans avoir réglé sans tabou le problème de l’insécurité Été comme Hiver dans notre commune. Il est inacceptable que l’équipe municipale sortante n’ait pas pris la mesure de toutes ces incivilités grandissantes qui nous gâchent le quotidien.
Avec l’équipe que je conduirai, j’attacherai un soin particulier à inverser le processus.

Pouvons-nous accepter, que le maire sortant de Bandol ait signé la disparition d’un établissement tel que la résidence des Bosquets, représentant un intérêt économique majeur de notre station balnéaire ? C’est un vecteur de l’économie de la commune qui va disparaitre. Combien de vacanciers ont fréquenté ce lieu et sont tombés sous le charme de notre commune ?
Souhaitons-nous réellement la disparition de ce lieu ? De cet atout économique qui contribue au dynamisme commercial de Bandol ? Nous nous trouvons là dans la continuité des erreurs passées des différentes municipalités. Aucune réflexion globale et des actions au coup par coup, voilà l’illustration de l’action municipale récente.
Bandol se doit d’être jeune, active, un territoire avec un lien intergénérationnel. Pour mon équipe et moi-même, c’est justement le mélange entre modernité et ancien, présent et passé, progrès et traditions, qui permettra à Bandol de se développer tout en gardant son charme.
Nous nous refusons à laisser notre ville s’installer dans la fatalité et j’inviterai les Bandolaises, et les Bandolais, à réagir, à faire entendre leur voix, à s’élever pour reprendre en main l’avenir de notre commune et leur quotidien.
Encourageons le dynamisme touristique et économique au lieu de le démolir.
Lorsque j’occupai le poste de directeur de cabinet du Maire, j’ai pu constater les manquements d’élus qui préféraient leur image plutôt que le travail et qui ont conduit Bandol à l’isolement.

Non, il ne s’agit pas d’un plaidoyer nostalgique, je souhaite que Bandol se modernise, que Bandol bouge. Valorisons notre patrimoine culturel, écologique, économique… au lieu de le reléguer au passé.
Il est nécessaire de permettre à Bandol de retrouver sa place, c’est ainsi que nous réussirons à faire de Bandol une station balnéaire et une ville attrayante et attractive, au service de l’ensemble de ses habitants.
Vous tous Bandolaises, Bandolais, de tous les quartiers, pour qui les mots travail, civisme et humilité ont un sens, je vous invite à nous rejoindre pour agir et construire ensemble l’avenir de Bandol.

« Seul on va plus vite, ensemble nous irons plus loin. »

                           Pierre LERAT

Nous contacter : agissonsensemblepourbandol@gmail.com