Bâtiment de la Maison des vins. Si la « commune n’a pas de vocation commerciale » c’est bien le choix du maire.

Si la « commune n’a pas de vocation commerciale » c’est bien le choix du maire. Il aurait pu en faire un autre et préserver notre patrimoine. Le rachat du bâtiment était possible et son exploitation également.
Baux commerciaux, bail professionnel, bail administratif…L’avenir de la maison des vins et du bâtiment, sont donc bien à la merci du futur propriétaire… Le maire sortant n’investit finalement que dans des projets dont-il imagine qu’ils lui apporteront une plus value de son image personnelle aux prochaines élections municipales au détriment de notre patrimoine Bandolais.