L’intercommunalité

La Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume est composée de neuf communes situées entre mer et vignes. Ce territoire regorge de richesses, de dynamisme et d’innovations. C’est un territoire d’exception. Malheureusement, le maire sortant a décidé de ne plus entretenir de relations courtoises avec le Président de Sud Sainte Baume, sans que l’on sache très bien pourquoi ! Dans pareil cas, il est difficile d’espérer convaincre les 8 autres communes qu’à Bandol l’intérêt général prime sur les petites querelles de personnes et dans ces conditions, Bandol ne peut compter que sur l’aide minimale des autres communes, ce qui est complètement absurde.  

Neuf communes, neuf comme une.

Quand on écoute les bandolaises et les bandolais, le thème de l’intercommunalité est complexe, souvent perçu comme anxiogène.

De nos rencontres et de nos ateliers il en ressort trois grands points :

–       La continuité de la relation avec le maire.

Que ce soit de manière officielle mais aussi dans des relations ponctuelles.

Preuve que les bandolais souhaitent un maire qui habite réellement à Bandol et qu’il exerce sa fonction à plein temps, ce que je m’engage à faire si vous votez pour ma liste aux prochaines élections municipales.

–       L’importance de la notion de proximité.

Les intercommunalités donnent un sentiment d’éloignement du pouvoir décisionnel qui laisse le contribuable dans un labyrinthe administratif.

À juste titre, selon « Agissons Ensemble pour Bandol », de nombreux concitoyens pensent qu’un service public ne peut pas être bien rendu en s’éloignant du quotidien des concitoyens. C’est pourquoi nous renforcerons un service public de proximité qui aura pour mission d’être à l’écoute des bandolais et qui aura pour devoir de faire remonter l’information ou les demandes auprès des services administratifs de l’intercommunalité avec une obligation de résultat.

–       La mutualisation de certains services.

Les contribuables ont bien compris que, seule, Bandol irait plus vite mais qu’avec les partenaires institutionnels ensemble nous irions plus loin.

Dans une même logique, la protection du littoral ne se réfléchit qu’à plusieurs, le développement économique doit concerner l’ensemble des 9 communes de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume.

C’est pourquoi Agissons Ensemble pour Bandol propose de :

  • Normaliser et apaiser les rapports avec la Communauté d’Agglomération Sud Saint Baume et avec son Président.
  • Retrouver une place au sein de la Communauté d’Agglomération, que nous n’aurions jamais dû quitter.
  • Être une force de proposition au sein de la Communauté d’Agglomération, du département et de la Région, en portant des dossiers à l’échelle intercommunale :
  • Sur l’ouverture des animations vers le territoire (ex la fête du vin).